Bref, je suis allé à dot.JS

Lundi 17 novembre à Paris se déroulait la session 2014 de la conférence dotJS, SII a envoyé 3 de ses développeurs JS couvrir l’évènement. Voici un aperçu de cette journée de mon point de vue.
Cet article est une présentation de la forme de cette journée Communautaire javascript, pour le fond, il est prévu la réalisation d’un DejTech à 3 paires de mains dans un futur proche.

5h00 : Réveil pas trop difficile, il faut dire que le programme de la journée est alléchant : Rendez-Vous avec la Communauté Javascript avec un grand C.

6h00 : Train, un peu de repos avant de vivre une journée intégrale dans la langue de Shakespeare.

8h10 : Arrivée à Paris : 50 minutes pour rejoindre un lieu emblématique de la capitale : le Théâtre de Paris.

9h00 : Ouverture des portes, récupération des goodies et petit dej. On se plonge dans l’ambiance, on découvre les stands des sponsors. On croise Addy Osmani qui sera débordé de sollicitations toute la journée. On profite et découvre un lieu vraiment magnifique.

10h00 : Début des conférences avec substack, qui nous fait une présentation + live coding de ce qui pourrait être le futur des applications web avec la disparition du serveur. (Dédicace à la conclusion de Nicolas Bulteau et David Bégasse sur les architectures web) Ce gars-là nous démontre l’ensemble des outils réduisant le serveur à un provider de webapp qui ne joue plus aucun rôle pour la suite. Cache-Manifest, Authent SSH, webRTC, stockage local, tout y est le serveur fournit la webapp et basta. Scaling infini, ça fonctionne de 1 à X milliards de clients. Une des meilleures conférences de la journée AMHA.

10h30 : Deuxième conférence, un thésard, nous fait un résumé en 18min de son sujet, une histoire de graphes appliqués aux modules npm. Ça avait l’air sympa mais il m’a perdu en route. Trop speed pour moi.

11h00 : Troisième conférence, Justin Meyer nous présente de la méthodologie sur la réalisation des projets. En version courte, ils font des checklists pour leur projet (PIC, code review, tests, MEP en – de 6 mois) et ils évaluent à travers une pondération l’incidence du facteur sur le projet en positif ou en négatif. Fun Fact la gestion de version n’a aucune incidence sur le projet car tous les projets l’utilisent.

11h30 : Dernière conférence de la matinée, Domenic Denicola réalise une présentation de JSDOM. Assez intéressante et factuelle, mais pas totalement convaincant.

12h00 : Déjeuner payé par WordPress, qui a dit que ça ne servait qu’à faire des blogs ? Ils sont aussi capables de nourrir 1000 geeks affamés et d’avoir des tonnes de rabs. C’est l’occasion de discuter avec la communauté et les sponsors, d’échanger quelques cartes de visites.

13h45 : Retour de déjeuner avec 5 lightning talks, qui sont des mini-conférences de 5 minutes : Authent par token JSON, pouchDB pour les applications offline avec base de données, Méthodo projets : quels outils, Rex sur Meteor.js, Qualité des modules NPM. Les 5 conférences sont intéressantes et apporte de bonnes idées pour nos projets SII.

14h15 : 1ère conférence de l’après-midi : YUI est deprecated, et Yahoo va fournir un service de fourniture de polyfill basé sur le user-agent par Julien Leconte. Pas grand-chose à se mettre sous la dent, même si le fonctionnement du service susmentionné serait assez intéressant à décortiquer (mais probablement pas à utiliser).

14h45 : Angus Croll réalise la meilleure conférence de la journée, ce troll professionnel de génie a scotché l’assemblée et a reçu la plus belle salve d’applaudissement de la journée, rien ne peut résumer sa conférence, je vous suggère juste de la regarder dès qu’elle sera disponible sur le site de dotJS en vidéo.

15h45 : Après une pause-café, nous entamons la 3eme session, avec 3 conférences qui personnellement ne m’ont pas séduites, Mike McNeil nous a vendus son concept de machine, qui est une syntaxe particulière pour qu’un programme s’auto-décrive, John David Dalton a essayer de nous vendre Lo-Dash qui est son produit, et Soledad Penadès nous a signer une conférence brillante et hyper technique sur le web audio. La forme de cette conférence était épique, mais le fond n’intéressera que les développeurs de jeu vidéo, c’est bien mais je ne me suis pas senti concerné.

17h30 : Après la dernière pause-café de la journée, la dernière ligne droite de conférences. Joe McCan nous présente une conférence sur le tuning des applications node JS, assurément la conférence qui me sera le plus utile à court terme, et une explication de pourquoi chrome est si performant.

18h00 : React through the Age, Paul O’Shannessy nous présente l’histoire de React, totalement inutile AMHA. Terriblement dommage car chez Facebook ils ont des véritables compétences à présenter, et Paul O’Shanessy aurait-été capable de nous faire rêver avec une conférence plus technique.

18h30 : Dernière conférence de la journée Yehuda Katz nous présente le développement Open Source Indépendant et ses avantages, un petit tacle sur angular JS (en tant que représentant d’ember.js c’est normal) Il y a des idées à conserver … pour le jour où effectivement je ferai du développement sur un gros projet Open Source. Ces 2 dernières conférences était-elle volontairement non technique par anticipation pour l’état de fatigue des auditeurs après une journée de conférence ? Je ne sais pas, personnellement j’ai trouvé cela dommage.

19h00 : Un aperçu de ce que sera l’after-party alors que nous devons rush la gare afin de prendre le train du retour : le regret du jour ! Avec le recul je m’organiserais différemment si j’ai la chance de pouvoir refaire une journée de ce style dans le futur.

En général, le buzzword de la journée était ES6, la plupart des conférenciers collaborent à la rédaction de ce standard qui sortira en juin 2015 ce qui donnait l’impression que la communauté JS a quelque peu freiné son effet : tout change tous les 4 matins. Pour attendre la sortie de ce bébé avant de repartir de plus belle. Mais ce buzzword n’a fait l’objet d’aucune conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 15 =